marcelrufogrand1duby

Rufo et Duby 

La première interprétation c'est celle de Marcel Rufo . Il parle du rêve , de ce que nous ressentons de réel dans le rêve . Il évoquait le souvenir d'êtres chers , disparus et qui vivent ainsi en nous :

"La trace d'un rêve vaut la trace d'un pas "

La -trace- d'1 -raie- voeu- veau -la -trace- d'Hun -pas .


oneill-peter-2

Peinture de Peter Oneill


Et celle , originale de Georges Duby :

"La trace d'un rêve n'est pas moins réelle que celle d'un pas "

La-trace- d'1- raie- voeu- né- pas- moins -ré- elle- queue- sel-d'1 -pas  


 

 Cerise violette

CNCIT43