11194

Ce Bourreau, tout vêtu de noir mange des têtards. Un sacré Taupin, celui -là !

Ne vous méprenez pas, il ne mange pas de futures grenouilles ...mais du bois. Je veux vous parler d'un Coléoptère , qui se rarifie et qui fait partie d'une étude normande sur les coléoptères saproxyliques*.
Cette étude est cofinancée par la Région Normandie et la Direction régionale de l'environnement. Elle concerne le Parc naturel régional des boucles de la Seine normande .

*qui mangent du bois.

Avec des pièges posés sur les arbres , les entomologistes ont trouvé 4 Bourreaux de la Reine. Oui , seulement 4 !

24890481674_c76716b893_b

Photo Urjsa

Elateridae+des+cavités+du+hêtre

A gauche le restaurant du Bourreau de la Reine

location38498192

Têtards

Le Bourreau de la Reine ainsi nommé parce qu'on le trouve "encore" à Windsor, réidence royale en Angleterre (Concours du journal The Guardian "Name a species" en 2010, s'appelle de son nom savant Megapenthes lugens.
C'est un scarabée de la famille des Taupins (Elateridae). 7/10 mm de long

Avec le Pique-prune, le Lucane cerf-volant et le Taupin ferrugineux, il s'agit de la quatrième espèce de coléoptère saproxylique menacé au niveau mondial.

 

290px-Osmoderma_eremita

Pique-prune ou barbot Osmoderma eremita mâle

 

 

290px-Cerf-volant_MHNT_male_et_femelle

 

Lucane cerf-volant,  Lucanus cervus mâle et femelle

 

LechBorowiec_Elater_ferrugineus_ov

 

 Taupin ferrugineux Elater ferrugineus, avec des différences morphologiques

 

Si vous en rencontrez au cours de vos promenades, (ce qui serait exceptionnel), laissez-lui la vie sauve à ce Bourreau. Sachez tout de même que les larves de cet insecte mangent des charançons. Décidément, les chats ne font pas des chiens !

Gif du haut : Photo Stanislav Krejčík © 2012

Violette

663985bfcc9681a3fc9f98a905674b84