DSCN4769

Il m'a fallu du temps avant de pouvoir vous parler d'un sujet qui me tient à coeur.

DSCN4724

Mabelle, la petite chatte qui nous avait adoptés nous a quittés. Son coeur, malade, n'a pas résisté à la colère d'un gros matou noir qui entre dans la maison par la chatière.

Nous la savions fragile, il suffisait de la regarder. Sa respiration ventrale très rapide montrait des déficiences.

Un soir nous l'avons trouvée isolée sous les herbes dans le jardin, moins câline. Elle mangeait bien mais semblait chercher le calme plus que nos genoux .
Monsieur Sakura s'est levé plusieurs fois la nuit pour aller la voir et elle dormait, tranquille. Un seul signe: comme un torticolis. Contusions dues au Blacky ?

A 7h nous l'avons trouvée ralentie, trop calme. Vite aux urgences vétérinaires. Et c'est de cela dont je veux vous parler. Vous informer.

Cette chatte nous n'avions aucun renseignement sur elle. Tatouée à l'oreille, l'encre avait un peu bougé et il nous semblait difficile de  déchiffrer. A qui était donc Mabelle ? Son vrai nom ? Son âge ?

La vétérinaire nous dit ne pas pouvoir la soigner sans l'accord de ses propriétaires ...

Quoi ? Dans mon jardin il y a un chat malade et je le laisse mourir ? 
Finalement elle arrive à lire le tatouage et tente de joindre des gens de la localité voisine. Personne.

Nous avions pensé au début de notre relation avec Mabelle, rapiette et couverte de puces, que c'était l'animal d'un nouveau voisin. Mais il ne m'avait parlé que d'une chatte Ella que je voyais toujours chez lui. Très sonore, elle miaule tout le temps.

La râleuse que je suis a dit ce qu'elle pensait au vétérinaire. De SOIGNER la chatte. Elle nous a alors proposé,  pour que ce soit gratuit pour un chat errant (!)  de l'emmener à la clinique X à Rouen qui fonctionne avec la SPA .

Non ! La minette est affolée, elle respire très mal, on ne va pas encore la transporter. On prendra les frais à notre charge.

Ouf, nous obtenons gain de cause et après radio ect, la vétérinaire propose de garder la pauvre petite chatte en soins palliatifs...Oups, cela nous a été annoncé doucement, pour qu'on encaisse.
On dit au revoir à Minouche  nous reviendrons plus tard la voir. La suite vous la connaissez.

Le voisin était bien le propriétaire. Il ne cesse de nous remercier pour nos attentions. Mabelle vait 15 ans ...

Alors sachez qu'un animal tatoué ou pucé ne peut pas être soigné ou euthanasié sans l'accord de ses "propriétaires" (quel mot minable !). Solution: la SPA.

Savez-vous qu'un mineur ne peut pas non plus être soigné sans l'autorisation de ses parents ou tuteurs ?  Confrontée professionnellement à cette situation, je demandais l'accord du juge des enfants pour les soins. Il faisait une ordonnance de prise en charge qui délégait les soins aux médecins.

Ma petite tête à moi, n'entend qu'une chose :

Souffrance= soin

Nous avons du chagrin. Mabelle nous a tellement apportés.

Violette et Karim

 

DSCN4663