grande-sauterelle-verte-tettigonia-viridissima-ajt-jpg-1-300x250

Chez nous , il y a Fiston le chat de la maison, Blacky le chat d'un voisin éloigné, Anoure*, le chat sans queue de nouveaux du quartier, 5 hérissons, 9 pies, Corby un corbeau juvénile et voici un petit drenier.  
Verdie n'agrémentera pas le jardin de sa musique estivale. Seul le mâle stridule en frottant ses élytres.
Son éperon nous indique que c'est une fille : la femelle est dotée d'une tarière, organe de ponte, ovipositeur ou oviscapte qui peut mesurer de 23 à 32 millimètres, d'où  le surnom de "sauterelle à sabre". 

* du latin  anura, dépourvu de queue

DSCN5230

DSCN5232

DSCN5234

Bonjour toi ! Allez hop, dans le jardin

C'est rare d'en voir chez nous , contrairement aux grillons.

La grande sauterelle verte Tettigonia viridissima est la bienvenue, elle mange les doryphores, dévoreurs de plantes. Elle saute , elle vole et me fait penser aux criquets qui sont arrivées du désert, en nuage, sur ma terrasse de toit au Maroc.

Elle a de longues antennes contrairement au criquet. 32 à 42 mm, 60 mm avec les ailes.

Un article ICI

Violette

grande-sauterelle-verte-tettigonia-viridissima-1589x1200