Carte_Marne-la-Vallée_svg

Dans un commentaire , Christel soulignait , à juste titre, à propos de Bussy St Georges : "Une ville où règne le partage, la tolérance, il en faut mais c'est bien dommage d'avoir sacrifié la campagne".

A vrai dire , la ville a été soumise à un plan d'urbanisation qui dépasse de loin sa seule surface. Il s'agit de toute la région de Marnes-la-Vallée (1965) dans le contexte de la mise en place du Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme de la région de Paris (SDAURP) qui prévoit un développement polycentrique de la région parisienne face à la croissance démographique importante.

Ce plan parisien a été suivi d'autres villes nouvelles autour des agglomérations de Rouen, Lyon, Lille et Marseille.

Bussy St Georges n'avait rien à dire, c'est le cadre juridique de l'Opération d'intérêt national (OIN) qui permet à l'État d'avoir la main mise totale en matière d'urbanisme sur le territoire concerné. Droit

De nouvelles structures autonomes sont mises en place : des établissements publics d'aménagement (EPA), constitués de fonctionnaires d'État, chargés de l'élaboration de projets urbains, de l'achat du foncier et de leur revente à des investisseurs. Neuf villes font l'objet d'une OIN et de la création d'un EPA dont cinq en Île-de-France.

Marnes-la-Vallée en fait partie en 1972 et pour la Normandie,  Vaudreuil, devenu Val-de-Reuil, en 1985 ( maintenant commune de droit commun, cf le lien un plan d'urbanisation ).

Les 5 villes nouvelles franciliennes abritent 850 000 personnes et ont absorbé jusqu'à la moitié de la croissance démographique en Île-de-France entre 1975 et 1990. Depuis, elles n'en accueillent plus qu'un sixième.

Marne-la-Vallée est la plus peuplée avec 291 000 habitants répartis sur 27 communes et 3 départements.

Composition_communale_de_Marne-la-Vallée_(fin_2013)_svg

Marnes-la-Vallée -Travail personnel de Kvardek du- 2013-CC

59592-Serris-ValdEurope-1024x683

Serris-Val d'Europe

Marne-la-vallee-Epamarne-ecoquartier-Montevrain-4933-164_HS©Antoine-Meyssonnier

Ecoquartier de Montrévain- Val de Bussy

Val-de-Reuil compte 13 500 habitants dans le département de l'Eure. C'est l'agrégation de 8 communes . Des usines se sont installées mais les salariés n'habitent pas la commune où prédominent les logements sociaux et 20 % de chômage ...

 

vdr_aerienne_82_2

1982

 

UVSUTMY4WBH4T4T2LGUWU6JKLI

La ville à la campagne ... Comment y vit-on ?

C'était la page "On m'en dira tant ".

Violette

0601224986639-web-tete

Val de Reuil