Vigne_vierge_-_Loire_et_Cher

A l'entrée de notre jardin nous avons planté le long du grillage des plantes grimpantes . De la vigne vierge , une glycine et une clématite . En hauteur pour ne pas empêcher l'ouverture totale de la barrière .

Quand nous avons planté , il y a longtemps , la clôture c'était un petit muret de pierres et un grillage mitoyens . 

La crotte , le nouveau voisin , a érigé un mur de béton de 2 m de haut entre lui et nous mais sur son terrain . Le mur est donc à lui , à 10 cm à peine du grillage, non mitoyen. 

Un matin , on découvre que l'individu a détaché nos plantes du mur . Comment ? Mystère . Il les a rabattues, elles étaient trop belles, çà le défrise. Je suppose qu'il y a passé un bâton depuis la rue . Il y a quelques jours, il coupait NOS plantes qui dépassaient . Je l'ai surpris les cisailles à la main . La loi ne le lui permet pas ...

5 aout 14 008

5 aout 14 009

 

Récapitulons, le mur est à la crotte, le grillage est mitoyen et les plantes à nous .

Qu'à cela ne tienne , on a trouvé une parade. Mise en oeuvre sous la pluie . Notre treillage. 2 m de haut !

6 aout 14 001

6 aout 14 002

6 aout 14 003

 

Du bon terreau au pied , çà va bine repartir et à nous les belles couleurs automnales . Notez que la vigne vierge est caduque et ses crampons n'abiment pas les murs même anciens .

A droite la glycine sera aussi plus à son aise et la clématite , non fleurie en ce moment a le pied bien à l'ombre . 

L'écart entre le mur et le grillage est minimal , la crotte ne passera pas derrière. Et gare aux piquants ! On va mettre un rosier grimpant juste à la limite de notre barrière et un buisson ardent aux piquants redoutables . 

6 aout 14 006

 

Je parle encore de çà , trace pour nous des difficultés rencontrées . S'il y a une nouvelle suite judiciaire ...

Cerise violette

rosier-grimpant